Nos Engagements
Pour Une Université Ouverte, Collégiale Et Solidaire

  • Nous mettrons en valeur tous nos atouts : complémentarités interdisciplinaires, diversité et renommée de nos formations et centres de recherche, rôle moteur dans UNA Europa et richesse des relations internationales, réseau de bibliothèques sans équivalent, relation privilégiée avec le CNRS, forte implantation sur le Campus Condorcet, développement de la formation tout au long de la vie, qualité de nos prestations sportives...
  • Nous nous appuierons davantage et en confiance sur les UFR, instituts et départements, les laboratoires, les écoles doctorales, les services et l’ensemble des élus. C’est au plus près que les problèmes doivent être réglés, et non de manière strictement centralisée.
  • Nous garantirons un fonctionnement des instances loyal, transparent mais aussi responsable, sans morcellement de la fonction présidentielle qui affaiblirait la représentation de l’université. Nous rendrons aux conseils centraux la stratégie de notre établissement, sans en faire le lieu de négociations en faveur d’intérêts particuliers, en respectant l’évaluation par les pairs et par le Conseil national des universités.
  • Nous privilégierons l’harmonie, la solidarité et la réciprocité, tant dans les relations entre les disciplines qu’entre les instances, en refondant le dialogue social.
  • Nous empêcherons des évolutions imposées, sous prétexte d’évènements tragiques mais instrumentalisés, nous fondant sur une vraie responsabilité sociétale et écologique, pour déjouer l’avènement d’une université virtuelle.
  • Nous ferons vivre les valeurs républicaines partagées d’égalité, de laïcité, de liberté d’expression et de critique, de fraternité, et d’humanisme, condamnerons les atteintes qu’elles subiraient, et demanderons à tous de les respecter.
  • Nous nous engagerons résolument dans la voie internationale, condition indispensable à notre ouverture sur le monde et à la pleine reconnaissance de nos formations et de nos équipes de recherche.
  • Nous soutiendrons une recherche libre de toute injonction économique, politique ou idéologique, pour donner aux sciences humaines et sociales leur plein rôle de ferment de débat dans la société, et en sanctuarisant le temps consacré à la recherche, face à sa fragmentation par la contractualisation.
  • Nous repenserons nos pratiques pédagogiques et d’évaluation, forts de l’expérience de la crise actuelle, en associant les étudiants, les doctorants chargés d’enseignement et les vacataires, dans le respect de la qualité de nos diplômes, avec comme priorité la transmission des connaissances, des méthodes et des outils de la réflexion.
  • Nous ferons du bien-être et de la santé au travail une priorité concrète, en utilisant au mieux les outils juridiques, et en faisant de l’université un lieu d’accueil qui prend réellement en compte les situations de précarité chez les étudiants, les doctorants, les jeunes maîtres de conférences et les BIATSS, et doté de moyens efficaces de prévention des risques psycho-sociaux et du harcèlement.
  • Nous protègerons le modèle fondateur de Paris 1, une université de sciences humaines et sociales, ouverte, unie, collégiale et solidaire, où enseignement supérieur et recherche s’interfécondent, lieu de construction et de transmission des savoirs, mais aussi d’épanouissement des personnes sans lesquelles rien n’est possible.

REINVENTONS PARIS 1

Pour une université ouverte, collégiale et solidaire

Réinventons Paris 1
Ensemble